Des conseils pour une bonne motorisation de portail

Quand votre sonnerie s’enclenche, ce n’est pas trop l’idée de recevoir des invités qui vous dérange mais plutôt de faire des allées retours fréquemment pour aller leur ouvrir, surtout s’il faut aller jusqu’au portail. C’est pour cela que la motorisation de ce dernier est intéressante. Mais encore faut-il que vous ayez choisi un bon système de motorisation. Que faut-il savoir avant d’équiper son portail d’une motorisation ? Quelques conseils.

Un portail en bon état

Votre système aura beau relever d’une technologie de pointe, la motorisation ne sera efficace que si votre portail est en bon état. Ainsi, avant même de vous procurer l’équipement nécessaire, pensez à vérifier que votre portail marche bien et qu’il n’a aucun signe de grincement ou de frottement. Sinon, vous devrez appliquer un lubrifiant sur les gonds. Il faut aussi que le portail soit bien solide pour pouvoir supporter la motorisation. Son poids et sa surface doivent être en adéquation avec le système motorisé que vous comptez installer.

Le matériau qui constitue le portail est aussi un facteur déterminant pour le bon fonctionnement de la motorisation. Si pratiquement tous les matériaux peuvent être à l’origine de la réalisation des portails, le système motorisé s’applique généralement au bois et l’aluminium.

Des conseils pour une bonne motorisation de portail

D’excellentes conditions de motorisation

La motorisation consiste en un système qui permet au portail d’être commandé à distance pour l’ouverture ou la fermeture. Ce système de commande nécessite un courant électrique permanent avec une puissance de 220 volts. L’ajout d’un disjoncteur s’avère également nécessaire ainsi qu’un système d’éclairage grâce à un feu clignotant lorsque la motorisation est activée. Il faut noter également la longueur du portail lors du choix du système de motorisation.

Les types de motorisation

On distingue principalement deux types de motorisation pour les portails. Il y a d’abord la motorisation à vérin qui est très discrète et en même temps compacte et coupleuse. Elle peut très bien être installée dans les portails lourds avec des fixations solides. Cependant, on relève une certaine lenteur dans sa mise en marche. Il y a ensuite la motorisation à bras, plus courante et plus rapide et qui s’adapte à tous les types de portail notamment moyennement lourds. Que le portail soit battant ou coulissant, il est toujours possible de le motoriser. Pour les portails coulissants, vous avez le choix entre le système à rail au sol et l’autoportant.

Il y a encore d’autres systèmes d’automatisme qui ne sont pas à négliger : le système des roues qui consiste à placer une roue et un moteur réduit sur chaque battant. Il a pour avantage de s’adapter à tous les types de sol. On continue avec le système enterré qui consiste en une absence totale de tout ce qui constitue la motorisation de votre champ de vision. Tout est enterré pour se faire discret. Toujours est-il que l’automatisme continue de marcher à merveille.

Et enfin, vous noterez que certains portails sont distribués avec l’automatisme intégré. Ils sont à peu près ressemblants au portail avec automatisme enterré. Vous pouvez aussi pensez à l’économie d’énergie en choisissant les ouvertures extérieures motorisées qui marchent au soleil. Certains systèmes de motorisation sont aujourd’hui distribués avec un panneau solaire.

Conseils pour choisir la motorisation idéale

Maintenant que vous connaissez mieux tous les systèmes de motorisation existants, votre choix sera sans nul doute plus pertinent. Voici néanmoins quelques derniers conseils. Si vous êtes sur le point d’installer un nouveau portail, le système d’automatisme intégré ou le système enterré sont préconisés. Par contre, si votre intention est simplement d’équiper un portail déjà existant d’un système de motorisation, vous pouvez opter pour l’automatisme à vérin. Sachez aussi qu’il est possible de relier la motorisation du portail avec l’interphone grâce à la gâche électrique qui compose ce dispositif. Dans tous les cas, le but est d’assurer une meilleure sécurité à votre domicile. Quoiqu’il en soit, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un spécialiste avant de faire un choix. Pour l’installation, choisissez un bon ouvrier pour procéder aux travaux. Un bon choix repose sur une recherche pertinente et une bonne comparaison.

Pensez à bien analyser le professionnel par ses compétences. La demande de devis est aujourd’hui une bonne solution pour faire le bon choix de prestataire.