Fenêtres symétriques ou asymétriques

Il existe une panoplie de formes de fenêtres grâce auxquelles chacun peut choisir le modèle qui s’harmonise à son style déco. En général, il existe des ouvertures coulissantes et battantes. Ensuite, elles peuvent être symétriques ou asymétriques. Dans cet article, on va voir que choisir entre les fenêtres symétriques et asymétriques.

Tout sur les ouvertures symétriques

Quand on dit symétrique, cet qu’il y a deux éléments à comparer. Dans ce cadre de la menuiserie, il s’agit donc d’une fenêtre à deux ouvertures. Comme elle est symétrique, ses deux ouvrants sont identiques. On peut avoir des fenêtres coulissantes et battantes symétriques. Pour ceux qui souhaitent apporter une touche originale à l’habitat, le modèle symétrique est fait pour eux. Les fenêtres battantes symétriques existent depuis belle lurette et elles continuent de séduire bon nombre de particuliers. De plus, elles sont également omniprésentes sur le marché de la menuiserie.

Quid des ouvertures asymétriques ?

Les fenêtres asymétriques sont juste le contraire des ouvertures ci-dessus. Les 2 vantaux s’il s’agit d’une fenêtre à battant ne sont pas identiques. À noter qu’il existe aussi des ouvertures coulissantes asymétriques. Si vous voulez apporter une touche de modernité dans votre maison, pensez à ce modèle d’ouverture. D’ailleurs, celui-ci ne passera pas inaperçu surtout les fenêtres battantes asymétriques. Elles permettent de limiter l’entrée d’air en ouvrant seulement la partie 1/3 de l’équipement. Ensuite, les fenêtres asymétriques notamment le modèle à battant s’adaptent aux petits espaces puisqu’elles sont moins encombrantes tout en offrant un certain cachet à votre logement.

Comment choisir une fenêtre ?

Qu’il s’agisse d’une fenêtre symétrique ou asymétrique, il est nécessaire de choisir un équipement de qualité. À commencer par son matériau. Côté sécurité, la fenêtre est un maillon faible de la maison. Aussi, elle se doit d’être résistante à l’intrusion. Dans cette optique, les ouvertures en aluminium s’avèrent être une bonne option. En effet, l’aluminium est robuste bien qu’il soit léger. Certes, le bois est solide, mais il est très sensible aux agressions climatiques surtout à l’humidité. Quant à l’aluminium, il ne rouille pas et il ne nécessite aucun entretien particulier. Ensuite, le vitrage de la menuiserie. Il faut savoir que les fenêtres sont responsables d’environ 25 % des pertes de chaleur dans une maison. Aussi, il est important d’améliorer son isolation thermique. Pour en bénéficier, il est recommandé de choisir au moins du double vitrage pour votre fenêtre symétrique ou asymétrique. Le mieux est d’opter pour le triple vitrage.